Lyon Beefsteak Club
Salon du vampire 2014
Adhesion Lyon Beefsteak Club

Le salon du vampire – La journée du 04/12/2010

Samedi 04/12/2010, 12h30

P1080353-300x225La majeure partie du Lyon Beefsteak Club, amputé de sa trésorière pour cette première journée, se retrouve au Bal des Ardents en vue de préparer la salle de conférence. Il ne nous faudra qu’une petite demie-heure pour préparer l’endroit, qu’on voit se dessiner au fur et à mesure que chaises, tables et affiches issues de nos collections personnelles commencent à garnir le sol et les murs. A peine terminé, voilà que les premiers visiteurs commencent à s’installer, ce qui nous fait d’emblée frémir, étant donné qu’il n’est que 13h30 et que le coup d’envoi est prévu à 15h00…

Quelques minutes supplémentaires nous sont nécessaires pour faire de la place pour Father Sebastiaan, à quelques encablures de l’entrée de la salle. Laurent Courau nous ayant annoncé la venue de ce dernier quelques jours auparavant, nous avons décidé de faire tout notre possible pour qu’il puisse montrer aux visiteurs son savoir-faire en matière de canines. Pendant ce temps, Agnès, notre valeureuse experte ès marketing, installe son emplacement à l’entrée de la salle, prête à distribuer l’enquête qui nous permettra de mieux cerner les attentes et ressentis des gens qui ont fait le déplacement.

Ce n’est que vers 14h30-15h00 que les choses commencent à se précipiter. La salle est quasiment pleine et les visiteurs continuent d’affluer, alors que Father Sebastiaan s’installe à peine dans son coin, attirant par la même occasion une foule de curieux, et qu’Isabelle Ballester et André-François Ruaud découvrent l’endroit. De notre côté, les derniers préparatifs techniques (enregistreurs et caméras en tout genre) s’enchaînent à vitesse grand V.

P1080388-225x300A 15h00, Anne, secrétaire de l’association et maîtresse de cérémonie, lance le coup de départ. Devant un public immédiatement acquis à sa cause, elle rappelle à tous le pourquoi du salon : fédérer tous les amateurs de vampires autour d’un évènement commun, qui se veut également ouvert aux néophytes. Après avoir remercié nos intervenants et les partenaires financiers, elle cède donc la place à Adrien Party, pour une mini-conférence de 30 mn sur le vampire à l’ère moderne.

Le public a l’air d’apprécier et de s’intéresser à ce qui est dit, à savoir : comment on est passé, grâce à Anne Rice, du vampire solitaire et instinctif à une créature plus sociale, transposant le mythe des campagnes aux villes (la comparaison vampire des villes / vampires des champs aura ainsi attiré pas mal de sourires dans la salle), faisant entrer de plain-pied la créature de la nuit, née du folklore, dans l’ère moderne. La féminisation du mythe, sous la houlette de la bit-lit, et la sur-médiatisation actuelle ne sont elles non plus pas oubliées.

P1080397-300x225

Au fil des heures, les visiteurs ont fini par dépasser le nombre de 90, plaçant d’emblée la journée sous le signe du succès, et n’en posant pas moins quelques soucis de déplacement et d’accessibilité (les intervenants ne disposant pas de micros, les visiteurs trop éloignés ont eu quelques soucis à distinguer l’ensemble des échanges). Le moment de la pause verra notamment pas mal de visiteurs se précipiter à l’accueil du Bal des Ardents, pour acheter les oeuvres des auteurs présents. André-François Ruaud, Isabelle Ballester et laurent Courau auront ainsi signé pas mal d’ouvrages et de DVD (selon les cas) aux personnes ayant fait le déplacement, des échanges bien sympathiques ponctuant la séance.

P1080414-300x225L’heure du documentaire approchant, l’association décide de ranger l’ensemble des chaises, de manière à faire rentrer davantage de monde dans la salle, et permettre à une partie de ceux qui étaient jusque-là lésés d’assister plus agréablement à la projection. La quasi-totalité des visiteurs prend ainsi place dans la salle, plongée dans un silence quasi-religieux alors que le générique apparaît à l’écran.

Vampyres aura donc trouvé un public aussi intrigué que réceptif, le silence des spectateurs n’étant contrebalancé que par les ponctuels bruits de fraisages de Father Sebastiaan, qui aura eu l’occasion de sculpter et vendre quelques crocs fait maison. Très amusant au passage de le voir se lever pour tenter d’apercevoir l’écran, alors que le son de sa propre voix sort des enceintes.

La projection terminée, Father Sebastiaan et Laurent Courau prennent place au fond de la salle, la foule faisant cercle autour d’eux. Le Lyon Beefsteak Club avait certes préparé quelques questions, mais le public aura fait l’essentiel de l’échange, permettant au réalisateur comme au vampyre de revenir sur la genèse du reportage, certaines scènes ou encore la philosophie du mouvement, notamment son rapport au sang.

Bilan positif donc pour cette première journée, qui aura attirée pas mal de monde au Bal des Ardents.

Les actualités de Salon du vampire 2010

Le salon du vampire – La journée du 05/12/2010

Le salon du vampire – La journée du 05/12/2010

Retour sur la deuxième journée du Salon du Vampire, pour le ciné-concert Nosferatu avec TAT et Music for the Space, et la soirée en musique avec les DJ Le Chiffre et Darkt56.

Le salon du vampire – La journée du 04/12/2010

Le salon du vampire – La journée du 04/12/2010

Quelques jours ayant passé depuis la première édition du Salon du Vampire, voici un retour sur la première journée, qui se tenait donc à la librairie Le Bal des Ardents.

Le salon du vampire : les playlist

Le salon du vampire : les playlist

Retour sur les playlists qui ont été diffusées lors de la soirée au Sonic, que ce soit en ouverture de soirée ou après le ciné-concert.

Les DJs : Le Chiffre et Darkt 56

Les DJs : Le Chiffre et Darkt 56

Histoire d'animer la piste du Sonic jusqu'au bout de la nuit, le Lyon Beefsteak Club a fait appel à deux DJ qui vont s'évertuer à vous plonger dans une ambiance... mordante.

André-François Ruaud et Isabelle Ballester – Les nombreuses vies de Dracula

André-François Ruaud et Isabelle Ballester – Les nombreuses vies de Dracula

Auteurs d'un surprenant et très complet Nombreuses vies de Dracula, paru chez les Moutons Electriques, André-François Ruaud et Isabelle Ballester viendront nous parler du comte.

Laurent Courau – Vampyres

Laurent Courau – Vampyres

Qui d'autre, pour parler de la scène vampyrique, pouvions-nous convier sinon Laurent Courau, auteur d'un ouvrage et d'un documentaire pour le moins immersif sur le sujet ?

TAT – Music for the Space

TAT – Music for the Space

Qui dit ciné-concert dit forcément musique. Il est donc temps de vous présenter les deux entités qui vont s’atteler à la sonorisation du Nosferatu de Murnau pour la soirée du 5/12.

Le sonic – Une salle de concert pas comme les autres

Le sonic – Une salle de concert pas comme les autres

Pour la deuxième journée du Salon du Vampire, c'est donc au Sonic, une péniche / salle de concert bien connue, que le Salon du Vampire posera ses pénates pour sa deuxième journée.

Le Bal des ardents – une librairie différente à Lyon

Le Bal des ardents – une librairie différente à Lyon

Après avoir dévoilé l'affiché, il était plus que temps de vous présenter le lieu où se déroulera la première journée du salon du vampire : la librairie du Bal des Ardents.

Le salon du vampire : dates, programme et affiche

Le salon du vampire : dates, programme et affiche

Après quelques mois passés à établir le programme des festivités, voici donc dans un premier temps l'affiche de Yohann Piga pour cette première édition du Salon du Vampire.